L’Automne Au Potager

7

Un petit mot et quelques images sur ce potager d’automne. Ainsi un bilan de cette première année logiquement peu productive mais qui fut riche en apprentissage de notre environnement. Sans entrer dans les détails, la pauvreté du sol, la chaleur et la sécheresse sont des problèmes qui pourraient bien être des solutions l’année prochaine si toutes les leçons en ont bien été tirées. Il faut du couvert végétal, planter plus tôt, ne rien attendre de l’été et opter pour des plantations plus adaptées au réchauffement et moins gourmandes en nutriments. Pommes de terre, tomates et courges qui prennent de la place et sont exigeantes seront sûrement mises à l’écart ou en pots. Le reste se plaira beaucoup mieux dans un environnement dont la terre aura été enrichie cet automne et au printemps. Ça promet !

Et puis pour finir, soyons fainéants, optons pour du légume perpétuel, souvent méconnus et originaux, il y a du test à faire pour les bouffeurs de légumes feuille que nous sommes. Merci « Le Poireau Préfère Les Fraises » 😉

Bisous !

7 thoughts on “L’Automne Au Potager


  1. Beau jardin tu t’es bien débrouillé et je suis surpris par toute cette verdure. Tes melons sont quand même gros, moi j’ai abandonné car ils étaient ridicules et puis c’est trop exigeant en fumure. Bonne idée d’avoir habiller la palissade et la petite touche jaune des fleurs égaie le jardin.
    Bisous


    • Tu parles ils ont grimpé tout seuls les melons, je ne leur ai rien demandé. Il y aura du taf de nettoyage cet hiver, sinon la voisine va faire la gueule.

  2. Régine

    Depuis la pluie … le potager s’est métamorphosé et n’importe quoi y pousse maintenant ! 😂
    Bravo Mr Alexandre pour toutes les expériences que tu entreprends…
    Trop fiers de notre butternut 💪
    Allez l’année prochaine on y croit à une méga récolte de tomates 😊


    • Alors euh… Justement non, je crois qu’il faut limiter les cultures exigeantes comme les légumes fruits. Les tomates cerise ça donne bien en pot, les autres mériteraient une petite serre mais cela prend trop de place ou alors il faut leur réserver un autre coin du jardin. Un pare-soleil, une tonnelle pour faire de l’ombre aux salades et y faire grimper les haricots à rame semble nécessaire au vu du réchauffement climatique. Des kiwis qui grimpent, de la vigne ou… Simplement un arbre. J’ai été piller le bois en thym et romarin encore une fois en espérant que cela fonctionne cette fois-ci et puis on a un nouveau colocataire dans le jardin que je te laisse chercher et découvrir. Il y a toute une foule de légumes feuille vivace à découvrir, l’occasion de manger ce que l’on ne trouve pas chez le maraîcher et sans se casser la tête.
      Vivement le printemps.


  3. Bravo !! Une réussite cette année 👌 Pour l’an prochain il faut faire grimper les courgettes 😉


    • Salut Martine ! Figures-toi que la pluie de ces derniers jours a redonné espoir à ton persil et ta ciboulette. Sans tous tes nombreux cadeaux nous aurions un désert à la place de notre petit coin reverdit et qui devient enfin nourricier. L’an prochain je plante début Avril, au diable les Saintes Glaces, même pas peur !
      Allez, peut-être qu’un jour c’est nous qui pourrons t’offrir des plants, j’y crois !
      Merci encore. bises.

  4. Knelle

    Et donc faut revenir collecter le crottin des ponnettes pour les cultures d’automne!
    Et aussi…. vu vos planning chargés regardez, Régine et Alex, la possibilité d’une virée aux sources de Gornies? Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *